TOLERANCE et FRATERNITE
Le Franc-maçon est ouvert à l'autre
Il désire entendre les idées des uns et des autres et partager ses idées. Ses attitudes d'ouverture et son comportement respectueux d'autrui lui viennent de sa progression sur la voie initiatique.

Chacun pourra apprécier sa juste conduite, son sens de responsabilité et sa volonté de vouloir transmettre ce qu'il a reçu lui-même.

Le Franc-maçon évolue avec son temps et la société dans laquelle il se trouve. Au moyen- âge, il connaissait les "Devoirs envers Dieu". Plus tard, les Lumières lui ont appris les "Droits de l'Homme". Maintenant, il s'engage dans ses "Devoirs envers l'Humanité et la création".
La Tolérance l'enjoint d'accorder son écoute aussi bien aux croyants qu'aux partisans de la seule raison. Et la notion de responsabilité lui fait devoir de respecter le droit à la différence.

Il n'y a pas de prosélytisme manifesté par un Franc-maçon fidèle à ses valeurs. Car celui-ci, par son cheminement initiatique, renforce sa faculté d'envisager toute situation d'un point de vue humaniste, ouvre ses yeux sur toute chose avec un regard confiant dans le devenir de l'Homme, et recherche de nouvelles voies raisonnables qui puissent convenir à tous dans toutes situations sociétales.

Pour poursuivre l'entretien...